La fin de saison à vu se dérouler le traditionnel Tir à l’oiseau ; les archers bien que peu nombreux ont rivalisé rudement pour toucher le petit volatile placé à 48m50 . Parfois serieusement parfois un peu moins…   lui frôlant les plumes à plusieurs reprise que ce soit avec des arcs poulies, classiques ou traditionnels.

Bernard fini par trucider le Titi , restant ainsi le Roy pour la deuxieme année consecutive..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Roy avait autrefois de grands privilèges fiscaux au sein des villes. Au sein de sa Compagnie, il a le pas sur tous les archers et tire partout avant eux. En sa présence dans le jardin d’arc, nul archer ne peut traverser “l’allée du Roy” (allée centrale du jeu d’arc, entre deux buttes beursault) sans obtenir son autorisation. Tous les archers lui doivent respect et déférence.

Si jamais un roi, par sa dextérité au tir, abat l’oiseau trois années de suite, il est alors déclaré et élevé au rang d’Empereur de sa Compagnie. Cette dignité, qu’il conserve alors à vie, donne le pas partout et sur tous.

Rendez vous l’année prochaine pour remplacer le Roy Bernard ou le consacrer  au titre d’empereur de la compagnie des Archers du Dragon.